Mouad Agouzoul - Souveraineté numérique : Inévitabilité pour le Maroc et recommandations stratégiques

09 Juin 2024

Mouad Agouzoul – Souveraineté numérique : Inévitabilité pour le Maroc et recommandations stratégiques

Expert en transformation digitale et associé dans un cabinet de conseil, Mouad Agouzoul a rédigé un Policy Paper intitulé « Souveraineté numérique : Pourquoi le Maroc ne peut y échapper. Recommandations pour un Etat-Stratège » pour l’Institut Marocain d’Intelligence Stratégique (IMIS). Bonne lecture !

C’est quoi un Policy Paper ?

Un Policy Paper est un document analytique et prescriptif rédigé par des experts, souvent dans le cadre d’un institut de recherche ou d’un think tank, pour aborder des questions spécifiques de politique publique. Contrairement aux rapports académiques traditionnels, un Policy Paper est destiné à un public de décideurs politiques, d’acteurs économiques et de la société civile. Il se concentre sur des problèmes concrets et propose des solutions pragmatiques et réalisables.

L’objectif principal d’un Policy Paper est de fournir une analyse claire et concise des enjeux en question, en s’appuyant sur des données et des recherches récentes. Il identifie les défis, les opportunités et les impacts potentiels des différentes options politiques. Les auteurs présentent souvent une série de recommandations, soutenues par des arguments logiques et des preuves empiriques, pour orienter les décisions des responsables politiques.

Un Policy Paper pour le Maroc est crucial pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il permet d’analyser et de proposer des solutions aux défis spécifiques auxquels le pays est confronté. Cela peut inclure des questions liées au développement économique, à la gouvernance, à l’éducation, à la santé, à l’environnement, ou dans le cas mentionné, à la souveraineté numérique.

Ensuite, un Policy Paper offre une plateforme pour stimuler le débat et l’échange d’idées entre les experts, les décideurs politiques, les acteurs économiques et la société civile. En fournissant une analyse rigoureuse et des recommandations étayées par des preuves empiriques, il contribue à éclairer les décisions politiques et à promouvoir des politiques publiques efficaces et adaptées aux besoins du pays.

Rajoutez à cela que dans un monde de plus en plus interconnecté et concurrentiel, il est essentiel pour le Maroc de rester à l’avant-garde des développements mondiaux, y compris dans le domaine numérique. Un Policy Paper sur la souveraineté numérique, par exemple, peut aider le pays à identifier les opportunités et les défis liés à la transformation numérique, ainsi qu’à élaborer des stratégies pour renforcer sa position dans ce domaine crucial.

Souveraineté Numérique au Maroc

L’Institut Marocain d’Intelligence Stratégique (www.imis.ma) a annoncé la publication de son dernier Policy Paper, « Souveraineté Numérique : Pourquoi le Maroc ne peut y échapper, » le lundi 27 mai. Ce document, écrit par Mouad Agouzoul sous la supervision du Professeur Ahmed Azirar, Directeur de Recherche à l’IMIS, et avec la contribution de Karim Amor et Victor Pauvert, examine la souveraineté numérique et propose des stratégies pour que le Maroc développe et gère cet outil sur le long terme. Il introduit également le concept des Actifs Numériques d’Importance Vitale (ANIV) pour favoriser l’autonomie numérique progressive du pays.

Mouad Agouzoul - Souveraineté numérique : Inévitabilité pour le Maroc et recommandations stratégiques

L’objectif de ce Policy Paper est de définir les domaines stratégiques pour établir une politique numérique souveraine et pragmatique, adaptée aux réalités du terrain et aux limitations financières du Maroc. Malgré l’absence d’une définition universellement acceptée de la souveraineté numérique, les experts de l’IMIS proposent d’intégrer ce concept aux initiatives publiques existantes. Le document vise également à compléter et renforcer les efforts des pouvoirs publics pour accélérer la modernisation et la numérisation du Royaume, en s’appuyant sur des programmes comme la stratégie « Maroc Digital 2030 » et la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle.

Face à l’urgence de renforcer la souveraineté numérique du Maroc, les auteurs identifient les domaines critiques à valoriser. Ils cartographient les intérêts essentiels, les acteurs clés du numérique, et la manière dont l’écosystème marocain peut développer une cyberforce pour protéger les intérêts vitaux du Royaume. Dans un contexte de mondialisation croissante des activités numériques, ce Policy Paper offre des recommandations pragmatiques pour le secteur public et privé, accompagnées d’une feuille de route de mise en œuvre et d’un modèle de gouvernance. Il prend également en compte les perspectives de co-développement et de collaboration en Afrique et dans les relations Sud-Sud-Nord.

Télécharger le policy paper

 

 

5/5 - (10 votes)